Notre histoire

Chez LGL, nous sommes fiers de notre origine, de notre histoire et de nos contributions continues à la gestion responsable des ressources naturelles.

À propos de nous

Nous sommes un cabinet de conseil international détenu par ses employés en servant des clients dans l’industrie, le gouvernement, les groupes autochtones, les entreprises publiques et les organisations non gouvernementales. Les bureaux régionaux sont situés à King City (Région du Grand Toronto) et à Cambridge, ON; Sidney, BC; St. John, Terre-Neuve; Bryan, TX; and Ellensburg, WA (Blue Leaf Environmental Inc.). Un certain nombre de bureaux satellites sont distribués partout en Amérique du Nord. Un certain nombre de bureaux satellites sont distribués partout en Amérique du Nord.

Notre travail consiste de : la recherche, la conservation et la direction dans les écosystèmes terrestres, d’eau douce et marins; planification environnementale; évaluation de l’impact, l’atténuation et la planification de la développement de l’environnement et de la surveillance; évaluation de l’habitat, conception et la construction de compensation de l’habitat; évaluation des stocks, la gestion des ressources; gestion de projet; permis environnementaux; des conseils et de témoignage d’expert; des études et de la logistique sur le terrain; traitement de l’information; une analyse; synthèse de l’information; ainsi que les rapports et la publication de notre travail.

LGL est très efficace pour la construction et de travailler avec les équipes, comprenant des consultants experts dans d’autres entreprises et dans le milieu universitaire. Nos biologistes professionnels travaillent en collaboration avec d’autres spécialistes de la discipline tels que les ingénieurs de conception pour garantir que les considérations environnementales et les exigences de permis sont traitées d’une manière pratique.

Nous avons développé une expertise reconnue dans les système d’information géographique (SIG) et des technologies de l’information de l’ordinateur pour des applications biologiques. SIG a été appliquée avec succès en collaboration avec des systèmes mondial de positionnement (GPS) des récepteurs dans les études de télémétrie radio de poissons et de la faune et pour la collecte et l’analyse des données de l’enquête sur le terrain à l’aide de notre logiciel propriétaire, télémétrie Manager et plusieurs applications de collecte de données récemment développées. Nous avons réalisé des milliers de projets depuis 1971. Cette façon de travailler, y compris des centaines de publications scientifiques évaluées par des pairs, démontre notre compétence scientifique dans le domaine et de bureau, notre capacité à évaluer les impacts environnementaux des activités humaines, avancer la connaissance scientifique, et de satisfaire ou dépasser les exigences de nos clients. À ce jour, LGL reste fidèle à la philosophie de nos fondateurs. Notre succès continue depuis plus de 50 ans, grâce à la crédibilité et l’intégrité de l’entreprise et ses employés.

Nos fondateurs

LGL Limited (1971) est nommé après ses trois fondateurs : Aird Lewis (1932−2008), William Walker Hamilton (Bill) Gunn (1913−1984) et John Allen Livingston (1923−2006).

Nos fondateurs ont reconnu le caractère inévitable des activités humaines en expansion dans des régions auparavant non perturbées. Étant donné que, ils croyaient fermement qu’il est essentiel pour l’information scientifique à être utilisé dans la planification de ces avances. Ils croyaient aussi que beaucoup pourrait être acquise en travaillant avec les promoteurs industriels pour aider à développer et mettre en œuvre des procédures d’atténuation efficaces, les approches fondées sur la science.

Bien que la nécessité de la conservation de l’environnement a toujours été un élément important dans l’approche de LGL, la philosophie dès le départ a été qu’il y a un rôle important pour nous de travailler avec les agences, l’industrie et les parties potentiellement touchées vers l’identification des problèmes environnementaux et de déterminer si, et comment ils peuvent être mieux résolus. Nous reconnaissons également le rôle que joue notre recherche scientifique en contribuant à l’ensemble des connaissances sur les systèmes écologiques naturels et anthropiens.

Rôle des fondateurs de LGL dans la création de Conservation de la nature Canada*

Conservation de la nature Canada (CNC) est la principale fiducie foncière environnementale du Canada avec des actifs approchant le milliard de dollars. La publication de 2013 intitulée « Une histoire de Conservation de la nature Canada » par Bill Freedman documente le rôle central dans la formation de CNC qui a été joué par les fondateurs de LGL Limited. Ce rôle est résumé ci-dessous.

Un groupe de naturalistes de la Fédération des naturalistes de l’Ontario (FNO) a commencé à discuter de la nécessité d’une fiducie foncière pour préserver des terres importantes à travers le Canada. En 1961, un comité de la FNO est formé pour faire avancer le processus. The committee comprised six prominent naturalists: J. Bruce Falls, C. David Fowle, William W.H. Gunn, F. Aird Lewis, Ken Mayall, and Walter Tovell. Le comité comprenait six naturalistes éminents : J. Bruce Falls, C. David Fowle, William W.H. Gunn, F. Aird Lewis, Ken Mayall et Walter Tovell. Après de nombreuses recherches et délibérations, Aird Lewis (un avocat) a rédigé un document qui a servi de base à une charte fédérale émise en vertu de la Loi sur les corporations canadiennes le 28 novembre 1962. Fait important, la nouvelle société avait le statut d’organisme de bienfaisance en vertu de la Loi de l’impôt sur le revenu, ce qui n’était pas automatique pour les fiducies foncières à l’époque.

Les lettres patentes de la société nomment cinq administrateurs inauguraux : Antoon de Vos (professeur de zoologie à l’Université de Guelph), David Fowle, William Gunn, Aird Lewis et John Livingston. Les trois derniers messieurs sont le G, le L et le L de LGL Limited. Aird Lewis est resté président du conseil d’administration de CNC jusqu’en 1969, date à laquelle il a démissionné pour occuper le poste de premier directeur général. En avril 1980, William Gunn a pris sa retraite du conseil d’administration de la CCN. En 1981, la CCN a institué de nouvelles exigences organisationnelles, dont l’une était que le directeur exécutif devait occuper un poste à temps plein, ce qui n’était pas faisable pour Aird Lewis et il a démissionné de son poste de directeur exécutif. Il est resté membre du conseil d’administration pendant encore huit ans. Depuis lors, les succès de CNC se sont poursuivis jusqu’à ce jour.

En conclusion, les trois fondateurs de LGL étaient également administrateurs fondateurs de Conservation de la nature Canada. John Livingston a siégé à ce conseil d’administration pendant 14 ans, Bill Gunn pendant 19 ans et Aird Lewis pendant 27 ans. Somme toute, une contribution impressionnante à la conservation des aires naturelles et de la biodiversité au Canada.

*Source: Freedman, B. 2013. A History of the Nature Conservancy of Canada. Oxford University Press, Don Mills, Ontario. 252 p.